Image result for Le penseur de RodinMutation d’une statue de 71,5 cm

Il y a eu un premier modelage de la statue en plâtre en l’année 1888, qui fut exposé la première fois à Copenhague, mais ce modelage de l’époque ne mesurait pas plus de 71,5 cm de haut. Ce n’est qu’en 1902 que le modelage en bronze fut réalisé, mais avec de nouvelles dimensions puisqu’il atteignait alors 1,80 m de haut. C’est donc le modèle de cette taille-là qui fut retenu, même si, par la suite, il y a eu d’autres modèles de différentes dimensions qui ont vu le jour et qui ont été exposés dans plusieurs musées d’autres pays à travers du monde.

Dante aux portes de l’enfer

À propos de la création de cette statue, elle est destinée à représenter le poète Dante, méditant sur son poème les portes de “l’Enfer” qu’il a écrit dans son œuvre “La divine comédie”. D’ailleurs le nom prévu pour la statue était, initialement, “Le poète”.

Le corps et l’esprit

La statue représente un corps d’homme nu. Cet homme est musclé, ce qui met en valeur ses capacités à l’effort physique. D’un autre point de vue, la posture de l’homme penché, avec un poing sous le menton fait penser à une personne en pleine méditation. À partir de là, on peut déduire que pour Rodin, chez l’homme, on ne peut évaluer le corps d’une part et l’esprit d’autre part, mais que c’est un tout inséparable : puissance du corps et capacité de réflexion.

Auguste Rodin, créateur de la statue

Rodin peut être considéré comme l’un des illustrateurs de la sculpture moderne. Son art en sculpture ne peut être identifié avec précision, parce qu’on y décèle du romantisme avec un certain réalisme sans oublier d’un soupçon d’impressionnisme. Quel que soit le courant dont il se rapproche le plus, sa statue “Le penseur” demeure une œuvre de grand art.